FCO et participation financière européenne

07.10.2008 à 10:00:00 |

Les vétérinaires sont encore en première ligne, entre exploitants et administration, d’autant que la facturation des injections paraît toujours trop salée à des éleveurs qui ont le couteau sous la gorge. Ils oublient que la participation financière de l’Europe est conditionnée à la réalisation des injections par des vétérinaires et à la vaccination de 80% du cheptel. Dans le cas contraire , les subventions pourraient être suspendues et le vaccin leur revenir bien plus cher !

Stéphanie Padiolleau
Extrait de La Semaine Vétérinaire 1329

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK