28/07/2010 | Le Point Vétérinaire.fr

©

FCO : des éleveurs au tribunal pour refus de vaccination

21 éleveurs qui ont refusé de vacciner contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) ont été entendus par le tribunal de Dôle (Jura) le 1er juillet 2010.

Les prévenus n’avaient pas souhaité traiter l’affaire en toute discrétion par une ordonnance pénale et une sanction symbolique, mais voulaient au contraire « s’exprimer » au sujet de la vaccination.

Un vétérinaire de Saône-et-Loire partage la cause des éleveurs. Selon lui, c’est une maladie vectorielle et non une pandémie. Il déclare qu’elle ne nécessite pas de vaccination et n’aurait aucune incidence sanitaire.
L’accusation ne réfute pas ces arguments. Cependant, qu’il s’agisse du représentant des services vétérinaires de la DDCSPP (Direction départementale de cohésion sociale et de la protection des populations) ou du substitut du procureur, l’État n’a de discours que le respect des règles. Le parquet requiert la confirmation des ordonnances pénales. Le jugement, mis en délibéré, sera rendu le 2 septembre 2010.

Thibault Segonzac

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité