La proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir suscite des controverses

Marine Neveux | 14.12.2016 à 11:03:07 |
Olivier Falorni
© D.R.

Ce mercredi 14 décembre, la commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale a examiné la proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir portée par le député Olivier Falorni.

Cette proposition de loi relative au respect de l’animal en abattoir est le fruit de six mois de travail de la commission d’enquête parlementaire dédiée et des auditions associées. « Elle est signée par des parlementaires des six groupes présents à l’Assemblée Nationale et a pour volonté de rassembler » souligne Olivier Falorni, rapporteur au début de son intervention. Ce dernier détaille les trois axes majeurs : transparence, contrôles et sanctions.  L’article premier a notamment pour objectif de mettre en place un comité national d’éthique des abattoirs qui regrouperait les différents intervenants : éleveurs, représentants des exploitants d’abattoirs, scientifiques, vétérinaires, représentants ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK