25/07/2012 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Tuberculose

Évolution des niveaux de surveillance départementale

La situation épidémiologique de la tuberculose bovine dans certains départements modifie leur niveau de surveillance selon l'échelle Sylvatub.

La plupart des départements sont de niveau 1, à risque modéré : sur la faune sauvage, seuls les cadavres suspects à l'examen initial de la venaison ou ceux collectés par SAGIR font l'objet d'une surveillance. Les niveaux 2 et 3 concernent les départements où des foyers sont ou ont été déclarés.

La Nièvre revient en niveau 1. En revanche, l'Ille-et-Vilaine, la Manche, le Doubs et la Marne passent en niveau 2, ce qui va permettre un renforcement de la surveillance, notamment sur les blaireaux.

La situation pour l'ensemble des départements est à consulter sur le site de la plateforme nationale d'épidémiosurveillance.

Stéphanie Padiolleau

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité