Etre prêt en cas de désastre

Tanit Halfon | 20.07.2017 à 11:34:39 |
Un labrador chocolat triste
© Michael Pettigrew - iStock

Les centres pour le contrôle et la prévention des maladies aide les propriétaires d’animaux domestiques à prévoir et adopter les bons gestes en cas de catastrophe.

Les centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC, agence gouvernementale américaine de santé et sécurité publique) a publié des recommandations pour bien protéger son animal de compagnie en cas de désastre (incendie, ouragan, tremblement de terre, tornade, orage violent, inondation ou encore acte de terrorisme). 

Plusieurs points de contrôle sont identifiés :  
- Prévoir un plan :
il est conseillé de trouver un ami ou un professionnel qui serait susceptible d’aller récupérer votre animal lors d’un désastre, en cas d’impossibilité de votre part. De plus, lister les endroits qui seraient susceptibles de vous accueillir accompagné d’un animal (hôtel, ami, famille), tous les refuges ne les acceptant pas.
- Préparer un kit : il doit contenir de l’eau et de la nourriture pour 3 jours, une gamelle, son dossier médical (inclus le carnet de vaccination), ses éventuels médicaments (pour 2 semaines de traitement), un collier avec vos coordonnées et une laisse, une caisse de transport, une couverture, une photographie récente, des objets familiers (jouets...) et des sacs plastiques pour ramasser les déchets, de la litière ou du papier journal. Privilégier de la nourriture humide, afin de diminuer ses besoins en eau. La photographie servira si l’animal se perd ou s’enfuie lors d’une catastrophe, pour vous aider à le retrouver. Les vaccins doivent être à jour, notamment si vous devez le laisser en garde.
- Sécurisez l’environnement : un animal, comme un être humain, deviendra anxieux lorsque sa sécurité est compromise. En cas de désastre, garder le à l’intérieur de la maison. Séparer les chiens des chats, le stress pouvant affecter leur comportement. Assurez-vous d’avoir son jouet favori. N’hésitez pas à utiliser des produits appropriés contre l’anxiété de votre animal, sur les conseils de votre vétérinaire.

D’autres conseils et astuces utiles sont aussi répertoriés :  
- Afficher un panneau sur sa porte d’entrée, alertant de la présence d’animaux. Ne pas oublier de préciser que l’animal a bien été évacué si c’est le cas.
- Ne ramenez pas votre animal chez vous ou dans le voisinage, si le sinistre a beaucoup modifié son environnement habituel, au risque de le perturber. Il est préférable de le laisser dans une zone sûre pour lui, notamment dénuée de tout contaminants ou matériels dangereux (eaux usagées, cables, etc).
- Identifier votre animal, à l’aide d’une puce électronique, s’assurer de son bon enregistrement et de l’actualisation de vos coordonnées.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK