Etats généraux du sanitaire : le grand ménage de printemps a commencé

05.05.2010 à 09:00:00 |
©

Les Etats généraux du sanitaire se sont terminés par la remise au ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, le 28 avril 2010, d’un rapport commun et d’un autre pour chaque groupe de travail thématique.

Prévention, lutte, financement, stratégie : nombreux sont les thèmes abordés. A suivre.

Après trois mois de réflexion commune, les quatre groupes de travail impliqués dans les Etats généraux du sanitaire ont remis leurs rapports au ministre Bruno Le Maire le 28 avril 2010. Le premier constat est général : « Un système efficace de prévention et de lutte contre les maladies animales et végétales constitue un “bien public” ». De nombreuses évolutions du système sanitaire sont proposées. Certaines sont déjà prévues et anticipées (indépendance des vétérinaires certificateurs), d’autres vont demander plus de réflexion et d’études (création d'une plateforme d'épidémiosurveillance des risques sanitaires en agriculture).
Par ailleurs, il est prévu de classer les maladies animales en trois grandes catégories selon leur importance, et selon que l'intérêt à défendre est public ou collectif.

Du côté des laboratoires, les auteurs notent que « des problèmes importants sont apparus depuis quelques années (coût des analyses, compétition entre laboratoires, etc.). Une évaluation de la situation est donc urgente. »
Des études portant sur le maillage territorial à privilégier au niveau des laboratoires et les possibilités de renforcement des synergies entre laboratoires publics et/ou privés sont prévues.
La plupart des chantiers sont encore à venir. C’est dans les étapes futures que vont se jouer les véritables enjeux pour la profession vétérinaire.

Stéphanie Padiolleau et Nathalie Devos
Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1404 du 7/5/2010 en pages 12 à 14

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK