Entomophagie : prudence dans l’assiette !

Stéphanie Padiolleau | 13.04.2015 à 17:49:55 |
Entomophagie, larves d'insectes comestibles
© Dennis Kress

L’entomophagie n’est pas dénuée de dangers : allergies, substances chimiques, agents physiques ou micro-organismes.

L’agence nationale de sécurité sanitaire, environnement, travail (Anses) souligne le risque d’allergie lié à l’entomophagie, car les insectes peuvent contenir des allergènes communs à d’autres arthropodes, comme les acariens ou les crustacés. Mais ce n’est pas le seul danger : certaines portions d’insectes, comme le dard ou les parties dures du rostre, constituent un risque, de même que des substances chimiques produites par les insectes (venins, facteurs antinutritionnels) ou présentes dans leur environnement, ou des agents pathogènes. 

Les conditions d’élevage ne sont pour l’instant pas encadrées, les risques sanitaires posés par les substrats sur lesquels sont produits les insectes, leur alimentation et les produits qui pourraient être utilisés pour assurer la production mériteraient d’être évalués. L’intérêt de consommer des insectes réside dans leurs qualités nutritionnelles et un moindre impact écologique. L’Anses souligne cependant que d’après les études disponibles, la composition varie selon l’alimentation qu’ils reçoivent.

L’entomophagie ne dispose pas d’un socle réglementaire spécifique. L’élevage d’insectes dépend de la réglementation sur la faune sauvage captive, et leur consommation du règlement européen n°258/97 sur les nouveaux ingrédients et les nouveaux aliments. Il devrait être révisé en 2016. D’ici là, aucun aliment à base d’insecte ne dispose d’une autorisation de mise sur le marché. 

Voir aussi :

Déguster des insectes, pourquoi pas ? 

Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK