Emploi scientifique en France : les chercheurs en recul

Clarisse Burger | 13.09.2016 à 17:53:04 |
Emploi scientifique et chercheurs
© © poba – iStock

Le rapport du ministère de l’enseignement supérieur pointe un ralentissement de l’emploi scientifique, notamment du côté des chercheurs

L’édition 2016 du rapport du ministère de l’enseignement supérieur intitulé « L’état de l’emploi scientifique en France » analyse la place du pays et l’évolution des personnels de recherche, au niveau international, avec des données de 2014. Ainsi, l’Hexagone avec 266 000 chercheurs, se plaçait en  2013 au 8e rang mondial, et au 9e rang si l'on rapporte le nombre de chercheurs à la population active, avec 9,8 chercheurs pour mille actifs. Et ce, « loin derrière la Chine (1 484 000 chercheurs), les États-Unis (1 265 000 chercheurs) et le Japon (660 000 chercheurs), et juste derrière le Royaume-Uni » peut-on lire dans le rapport.

 La France a attiré de plus en plus de doctorants étrangers, surtout dans les disciplines scientifiques : 42 % des inscriptions en doctorat en moyenne pour les rentrées comprises entre 2010 à 2014, (versus 33 % à la rentrée 2004).

Sur la période comprise entre 2000 et 2013, la croissance des effectifs consacrés à la recherche a été dynamique : l'emploi scientifique en France a progressé de 31 %, soit +2,1 % en moyenne annuelle. Les effectifs de chercheurs ont progressé avec un taux de croissance annuel moyen de 3,4 %. « Au sein de l’Union européenne, les pays dont la part des entreprises de plus de 500 salariés dans les dépenses de R&D est importante ont tendance à avoir un effort de recherche élevé. C’est le cas pour l’Allemagne, la Suède, la Finlande et la France » dit aussi le rapport.

Toutefois, en 2014, le volume de l'emploi scientifique en France se stabilise. Et les effectifs d’étudiants inscrits en doctorat ont baissé sur la période comprise entre 2009 et 2014.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...