05/11/2008 | Le Point Vétérinaire.fr

Diagnostic des affections pelviennes chez le cheval

Les traumatismes de la région pelvienne, comme des contraintes excessives dues à certaines formes d'exercice, peuvent conduire à l'apparition subite ou progressive de lésions pelviennes. Ces troubles sont relativement fréquents : 25 % des pur-sang euthanasiés après une course pour des affections autres que pelviennes présentent des lésions du bassin.
Le diagnostic des affections pelviennes est souvent difficile à établir, car les signes cliniques sont peu spécifiques d'une région ou d'une entité pathologique déterminée. Les examens radiographiques et scintigraphiques sont d'une aide précieuse pour l'identification et la localisation de certaines lésions pelviennes osseuses. Cependant, ces examens nécessitent un équipement particulier disponible uniquement dans une structure hospitalière. L'examen échographique du bassin reste donc déterminant pour le praticien et équin.

F. David

Extrait de Pratique Vétérinaire Equine numéro spécial 2008

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité