Développez vos services !

Tanit Halfon | 21.04.2017 à 12:31:05 |
symposium
© Tanit Halfon

Le praticien a tout intérêt à être dans une démarche proactive pour développer sa clientèle.

Antje Blättner, vétérinaire et fondatrice de Vetkom (société de conseils en management vétérinaire), a invité le vétérinaire praticien, lors du symposium Royal Canin à Montpellier (Mars 2017), à combler le fossé qui existe entre le chat malade, amené en consultation, et le chat en bonne santé. Pour ce faire, il ne faut plus se contenter de répondre aux demandes des clients. Le praticien doit au contraire s’engager dans une démarche proactive, et être l’initiateur de l’offre. A ceux qui répliquent que le client ne suivra pas financièrement, la conférencière a présenté les conclusions d’une étude de 2014 publiée dans l’american animal ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK