Des membres du Gecaf et de Zoopsy démissionnent du diplôme interécole de vétérinaire comportementaliste

29.03.2011 à 06:00:00 |
©

“Nous partons avec inquiétude et tristesse”. C’est en ces termes que six membres de deux associations de formation continue impliquées dans le comportement des animaux de compagnie, le Gecaf (Afvac) et Zoopsy, annoncent leur démission de la formation pour le diplôme interécole de vétérinaire comportementaliste (DIE).

Parmi les raisons invoquées, ils citent une « situation qui s’est dégradée en deux ans à la suite d’une remise en cause du fondement même de ce diplôme, la notion de psychopathologie. (…) Acceptant de nombreux compromis, nous avons essayé de défendre un équilibre qui s'avère impossible aujourd'hui. Notre inquiétude est immense pour la qualité de la formation offerte aux nouveaux étudiants. (…) Partir est la seule option que nous laissent les responsables actuels de cette formation diplômante ».

Conflit sur le fond ou conflit politique ?  « Il est temps aujourd’hui de ramener cette péripétie à son rang de non-événement professionnel et que les différentes entités concernées se conforment à leurs fonctions premières et légitimes : que les agités continuent à faire des remous s’ils le souhaitent, que les écoles remplissent leur rôle d’établissements dispensant un enseignement de haut niveau avec le soutien des forces vives de la profession (dont les associations de formation continue victimes d’un moment passager d’égarement) et que les étudiants puissent enfin étudier sereinement pour obtenir des diplômes de haute valeur professionnelle », estime Christian Diaz.

Valentine Chamard et Marine Neveux

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1443 du 25 mars 2011 en page 12

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK