Des mains plus “expertes” pour la mise à mort des animaux ?

10.09.2012 à 06:00:00 |
©

Les conditions de délivrance du certificat de compétence relatif à la protection des animaux dans le cadre de leur abattage viennent d’être précisées par un arrêté du 31 juillet 2012.

Le constat unanime, depuis plusieurs années, est malheureusement celui d’un manque de formation du personnel travaillant dans les abattoirs au contact des animaux vivants. Et des conséquences associées…

Le règlement 1099/2009 a donc prévu pour les opérateurs la nécessité d’obtenir un certificat de compétence. « Un progrès par rapport à la réglementation actuelle* qui prévoit l’obligation pour le chef d’établissement d’employer du personnel formé, mais qui ne précise rien sur cette formation, constate Frédéric Freund, directeur de l’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs (OABA). Cela explique pourquoi, dans la majorité des cas, elle fait actuellement défaut… ».

Le certificat de compétence est obligatoire au 1er janvier 2013. Les formations doivent donc débuter le plus rapidement possible. « Mais sur ce point, on peut en douter fortement. L’arrêté vient seulement d’être publié, les organismes qui vont dispenser cette formation ne sont pas encore connus puisqu’ils doivent d’abord se faire habiliter ». Un retard à l’allumage… Utopique de former tout le monde en un seul trimestre… Alors des dérogations temporaires sont prévues avec des certificats transitoires. « Les animaux devront donc attendre encore près de 3 ans pour être certains de tomber entre des mains “expertes” ès protection animale ». À suivre !

Marine Neveux

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1506 du 7 septembre 2012 en page 18

* issue du décret de 1997, désormais codifié aux articles R. 214-63 et suivants du Code rural

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...