Des condamnations pour abattages rituels illégaux

03.02.2010 à 11:00:00 |
©

Quatre mois de prison ferme. C’est l’une des condamnations prononcées par le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence dans une affaire de sacrifices illégaux, après un an d’enquête.

En décembre 2008, lors de l’Aïd al Adha, l’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir (OABA) porte plainte auprès du commissariat de Martigues (Bouches-du-Rhône) à la suite de nombreux abattages d’ovins constatés sur un site non autorisé de Châteauneuf-les-Martigues. Les acheteurs, quand ils ne sacrifiaient pas eux-mêmes les agneaux, faisaient appel à un sacrificateur non habilité. Il a été interpellé, ainsi que le vendeur des animaux et le propriétaire du terrain et des locaux.
Après un an d’enquête, les trois prévenus ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence le 6 janvier. A l’issue d’une heure et demie de débats en présence de l’OABA et d’un représentant des services vétérinaires départementaux, de lourdes peines ont été prononcées*.

Rappelons que l’abattage rituel constitue une importante dérogation aux règles générales de l’abattage classique (les animaux sont notamment saignés en pleine conscience). Cette dérogation est toutefois soumise à certaines conditions : réalisation dans un abattoir agréé, par des sacrificateurs habilités, et immobilisation des animaux avant et pendant la saignée.

Charles Touge

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...