Délais d'attente allongés pour la gentamicine injectable

Stéphanie Padiolleau | 07.04.2017 à 17:27:13 |
porcelet derrière des barrières
© ljubaphoto - iStock

Un arbitrage européen, impose un allongement les délais d'attente des médicaments injectables contenant de la gentamicine.

Depuis le 22 mars 2017, des modifications ont été apportées aux résumé des caractéristiques des produits (RCP) des spécialités injectables à base de gentamicine destinées aux bovins et aux porcs en France, à la suite d’une décision européenne. En Europe cela concerne 73 spécialités, dont 4 en France. Elles sont de plusieurs nature : - allongement des délais d’attente pour les espèces bovine et porcine, qui passent pour la viande et les abats à 7 mois pour les bovins, et plus de 4 mois chez les porcins.  - suppression de la voie sous-cutanée pour ces deux espèces, - exigence de sites différents pour les injections ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK