Délai pour l’identification électronique des petits ruminants

Stéphanie Padiolleau | 24.12.2014 à 10:30:23 |
© Véronique Pagnier

Les éleveurs ont jusqu’au 31 décembre 2016 pour finir d’identifier les animaux nés avant le 1er juillet 2010.

Le bouclage électronique est une obligation européenne, pour tous les ovins et les caprins nés depuis juillet 2010. Un délai avait été accordé aux éleveurs pour identifier les animaux nés avant cette date. Il vient d’être prolongé de deux ans, sauf en cas de sortie du cheptel (arrêté du 11 décembre 2014).
Ce mode d’identification est destiné à améliorer la traçabilité. L’attribution des aides européennes y est normalement assujettie : celles du premier pilier, notamment, ne sont pas délivrées si les animaux ne disposent pas de ces boucles. Par contre, l’indemnité compensatoire des handicaps naturels, ou les aides liées aux mesures agro-environnementales, pourront être attribuées du moment qu’une traçabilité existe (boucles plastiques). 

Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK