Cryptosporidium et Giardia au menu du 4e congrès sur les protozoaires

21.02.2012 à 06:00:00 |
©

Les vétérinaires, les médecins et les chercheurs spécialistes de la cryptosporidiose et de la giardiose se sont réunis du 30 janvier au 3 février 2012 à Wellington (Nouvelle-Zélande).

Cette réunion scientifique, créée en 2001 à Amsterdam, a été organisée successivement à Mexico (Mexique, 2004) et à Orvieto (Italie, 2009). La rencontre 2012 était présidée par Alejandro Grinberg, enseignant-chercheur à l’institut vétérinaire de l’université de Massey à Wellington.
L’objectif premier de cette réunion est de permettre à des participants de zones géographiques différentes d’échanger et de se connaître. Ainsi, plus de 100 congressistes sont venus d’Europe, d’Amérique (Canada, Mexique, États-Unis) et de Chine. Un soin particulier était apporté au choix des communicants. Parmi eux, les professeurs Lihua Xiao (spécialiste des cryptosporidies au Control of Diseases Center aux États-Unis), Rachel Chalmers (du centre de référence sur la cryptosporidiose au Royaume-Uni) et Una Ryan (école vétérinaire et des sciences biomédicales, université de Murdoch en Australie, spécialiste en biologie moléculaire des protozoaires).
Le prochain congrès sur Giardia et Cryptosporidium se déroulera, en principe, dans 3 ans en Norvège.

Karim Adjou

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1483 du 17 février 2012 en page 24

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK