Coup d’envoi de la réflexion sur l’organisation sanitaire en France

21.01.2010 à 09:00:00 |
©

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation, Bruno Le Maire, a lancé les débats des Etats généraux du sanitaire, le 19 janvier.

Il annonce la création de quatre groupes de travail (gouvernance en santé animale, moyens de surveillance en santé animale, domaine phytosanitaire, financement et mutualisation). Un rapport par groupe, ainsi qu’un rapport commun seront délivrés courant avril.
« Plutôt que de financer les pertes, nous devons investir dans la prévention », explique le ministre, qui souhaite « maintenir le même niveau de sécurité sanitaire tout en renversant son organisation ». L’accent est mis sur les aspects financiers et commerciaux, ce qui ouvre la porte à un large débat.
Sous couvert de « préciser le rôle et les missions de chacun » dans l’organisation sanitaire, la définition de l’acte vétérinaire et des délégations d’actes est également au programme, associé à une refonte du mandat sanitaire. 
La restructuration sanitaire sera officialisée par une ordonnance environ un an après la mise en place de la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche.

Stéphanie Padiolleau

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK