21/10/2008 | Le Point Vétérinaire.fr

Congrès AVEF 2008: les équins forcent l’allure et renforcent leur statut

Trois jours au pays des bulles pour les équins. C’est en effet à Reims (Marne) que se sont déroulées les journées annuelles de l’Association vétérinaire équine française ( Avef) , du 9 au 11 octobre 2008.

Les sujets socioprofessionnels étaient au coeur de cette édition pétillante, avec des sessions sur la visite d’achat et la responsabilité professionnelle, mais aussi à travers les interventions de Thierry Lahaye, de la Direction générale du travail (DGT), et de M. Fradin, de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), qui se sont exprimés avant l’assemblée générale de l’association. La veille du congrès, un workshop était en outre consacré aux bonnes pratiques de la vermifugation chez les chevaux, à l’initiative de la commission thérapeutique de l’Avef présidée par Isabelle Lussot-Kerven, reprenant le modèle de l’atelier sur la rhinopneumonie, organisé à Versailles il y a deux ans. Une session de formation de l’Institut du droit équin a complété cet ensemble, permettant aux participants de passer en revue toutes les facettes de l’exercice.

En matière de radioprotection, la profession s’est organisée

« Nous constatons que votre profession s’organise face à la radioprotection, via une commission vétérinaire et des documents types. Elle engage aussi des discussions avec l’ASN, la DGT, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), etc. », a témoigné M. Fradin, avant d’insister sur le renforcement de la démarche de prévention des risques : « Anticipez vos demandes d’autorisation et constituez des dossiers les plus complets possible pour éviter les demandes de précisions ultérieures. » La radioprotection a en effet donné lieu à un important chantier dans le secteur vétérinaire. Francis Desbrosse, de l’Avef, a ainsi engagé les confrères « à suivre le guide de bonnes pratiques réalisé et à utiliser des perches pour la prise de clichés ».

Le respect des règles est d’autant plus important que des vérifications inopinées peuvent être menées dans les cliniques. Le ministère du Travail a en outre prévu une campagne de contrôle au deuxième semestre 2009, qui concernera notamment la radioprotection. « Cette année, nous nous sommes aussi intéressés de plus près au zonage pour divers types d’activité : pratique équine de terrain, visite d’achat, visite de ventes de chevaux à Deauville, etc. », a indiqué notre confrère. Les résultats de cette étude seront présentés à l’ASN d’ici à la fin de l’année.

Le thème de la radioprotection est d’autant plus important dans la filière équine qu’elle est soumise à un régime particulier. Actuellement, la formation PCR (personne compétente en radioprotection) proposée aux vétérinaires équins intègre certaines mesures du Certificat d’aptitude à manipuler les appareils de radiologie industrielle (Camari), ce qui allège les contraintes en leur évitant de passer ce certificat. « En 2010, des révisions d’exemption du Camari seront examinées. Il faut donc rester vigilant, car les décisions prises dépendront des retours d’exposition de terrain », a expliqué notre consoeur Catherine Roy, membre du Groupe permanent d’experts en radioprotection (GPRAD). Ainsi, le ministère du Travail a déjà reçu des plaintes émanant de lads.

Il reste donc un certain nombre de difficultés à régler, comme le recyclage des vieux générateurs. En réponse à la question d’un confrère, s’il est possible de choisir les auxiliaires comme personnes radiocompétentes, elles ne peuvent pas être formées dans le circuit vétérinaire, mais seulement par l’IRSN, ce qui implique un coût et une durée de formation supérieurs.

M. Neveux

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1331

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité