Comment travailler avec un microentrepreneur

Françoise Sigot | 08.06.2017 à 10:52:28 |
Dessin Emmanuel Thébaud
© Emmanuel Thébaud

Il est de plus en plus fréquent de voir les relations commerciales entre un entrepreneur indépendant et un donneur d’ordres se transformer en relations employeur/salarié. Pour éviter ce piège, quelques règles s’imposent.

Ils ont dépassé le million fin juin 2015 (selon le réseau des Urssaf). Autant dire que les autoentrepreneurs s’imposent de plus en plus comme des acteurs clés de l’économie. Si ce statut est interdit aux vétérinaires, ils peuvent toutefois être amenés à travailler avec ces entrepreneurs indépendants, dont le régime fiscal et social a subi plusieurs transformations depuis 2009, date de création du statut (loi Pinel du 18 juin 2014 ; immatriculation au registre du commerce et des sociétés, obligatoire en 2015 pour les autoentrepreneurs exerçant des activités artisanales et commerciales ; en 2016, ces derniers deviennent des microentrepreneurs soumis ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Françoise Sigot
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK