Cinq zones indemnes de varroa identifiées à la Réunion

Tanit Halfon | 11.07.2017 à 10:53:42 |
abeille
© darios44

Un nouvel arrêté préfectoral est en cours de préparation, en concertation avec les professionnels du secteur apicole.

Les mesures de lutte contre Varroa destructor évoluent à la Réunion. Le travail de recensement, mené par les agents du groupement de défense sanitaire (GDS) et de la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF), ainsi que la déclaration des cas par les apiculteurs, ont permis de définir cinq zones indemnes du parasite : le cirque de Cilaos, le cirque de Salazie, le cirque de Mafate, la forêt de Bébour-Bélouve et la zone de Grand Bassin.

Un nouvel arrêté préfectoral est prévu avant le 15 juillet. Il abrogera notamment l’interdiction de transhumance, mais uniquement dans les zones contaminées. Aucun traitement ne sera rendu obligatoire. Les apiculteurs adhérents au GDS auront la possibilité d’obtenir des médicaments pour lutter contre varroa, l’agrément du PSE (plan sanitaire d’élevage) étant en cours de demande. De plus, des réunions informatives sur les modalités de traitement sont prévues, la filière apicole réunionnaise étant globalement novice sur ce sujet.

Pour rappel, Varroa destructor a été détecté le jeudi 4 mai 2017 pour la première fois à la Réunion, dans un rucher sentinelle de Saint-Denis. Le parasite est désormais établi sur l’île. L’objectif initial d’éradication n’est plus d’actualité.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK