CHV : un coup d’accélérateur dans les mois à venir

22.03.2012 à 06:00:00 |
©

Décembre 2003 : légalisation de l’appellation “centre hospitalier vétérinaire”.

• Décembre 2005 : ouverture du premier CHV français, celui de Frégis à Arcueil.
• Octobre 2011 : ouverture du 7e CHV, à Reims.
• 2015-2020 : 1 CHV par département ?

7 : c’est le nombre de structures vétérinaires qui ont vissé une plaque CHV à leur devanture. Force est de constater que, si leur “maillage” du territoire reste lâche, une accélération se profile. Certains confrères prévoient même à terme la présence d’un tel établissement dans chaque département.

Pourquoi certains vétérinaires ont-ils sauté le pas ? Quelle est leur vision de l’exercice en hôpital ? Une telle structure est-elle rentable ? Quelles obligations implique-t-elle ? Comment sont-ils perçus par leurs confrères ?
La Semaine Vétérinaire n° 1488 du 23 mars 2012 répond à toutes ces questions en pages 21 à 26.

Agnès Faessel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK