Choisir son matériel de lutte contre l’hypothermie

20.09.2011 à 12:00:00 |
©

Une température inférieure à 37 °C conduit à de nombreux effets délétères pour les animaux sous sédation ou anesthésie générale.

Ainsi, l’hypothermie ralentit le métabolisme, réduit la transformation des médicaments anesthésiques, retarde le réveil, augmente le risque d’infection et ralentit la cicatrisation des plaies.

Plusieurs solutions permettent soit de chauffer l’animal, soit d’éviter la déperdition de chaleur, selon trois systèmes principaux : la conduction (tapis chauffants), la radiation (couverture isotherme, lampe infrarouge) et la convection (matelas à air chaud pulsé).
Vous trouverez dans La Semaine Vétérinaire n° 1463 du 23 septembre 2011, en pages 42 et 43, un tableau comparatif des différents moyens de lutte contre l’hypothermie actuellement disponibles.

Lorenza Richard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK