Charte de la profession vétérinaire concernant les assurances animalières

18.02.2009 à 10:00:00 |

Après SantéVet en novembre dernier et AAC en janvier, ECA-assurances asigné la « charte de la profession vétérinaire élaborée par lacommission “assurances” de l’Ordre des vétérinaires pour lacollaboration entre les docteurs vétérinaires et les sociétésd’assurances médico- chirurgicales pour animaux de compagnie», le 10février 2009.

Des engagements seront à respecter par tous. Les vétérinaires doivent observer le Code de déontologie, remplir les documents « de façon complète, honnête et sincère », fournir au client une information claire sur la santé de son animal et tous les éléments nécessaires à la bonne exécution du contrat d’assurance. La profession s’est également engagée à parler de l’assurance animalière, sans préjugés.
La communication de la part du praticien apparaît primordiale aux assureurs signataires de la charte, comme un gage de sérieux et une valorisation de leur rôle. Selon eux, tous seront gagnants : le maître, qui aura des moyens plus importants pour faire soigner son animal et le vétérinaire dont le choix thérapeutique sera moins limité par les contraintes financières de ses clients.

S Padiolleau

Voir tout le dossier sur ce sujet dans La Semaine Vétérinaire 1347, ainsi que le tableau des assurances p 28-29.


Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK