10/12/2008 | Le Point Vétérinaire.fr

Certificat vétérinaire lors de cessions de chiens

Toute cession d’un chien, qu’elle se fasse à titre gratuit ou onéreux, nécessite un certificat vétérinaire, stipule la loi sur les chiens dangereux parue cette année. Un décret du 27 novembre 2008 précise les mentions qui doivent y figurer. Il s’agit de l’identité, de l’adresse et, le cas échéant,de la raison sociale du cédant. Le certificat doit aussi inclure le document qui justifie de l’identification de l’animal, le numéro du passeport européen s’il en a un, un certificat vétérinaire de stérilisation selon le cas et le document délivré par une fédération nationale agréée pour un chien de race. Sont en outre listées les vaccinations réalisées, ainsi que la date et le résultat de la dernière évaluation comportementale si elle a été réalisée.

M Neveux

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1338

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité