Bruxelles veut mieux contrôler l’accès aux activités de services

Clarisse Burger | 13.01.2017 à 16:45:07 |
Bruxelles et commission européenne
© DR

La Commission européenne propose de nouvelles mesures concernant l’accès à certaines professions réglementées au sein de l’Union européenne.

La directive Services (2006) refait parler d’elle. La Commission européenne remet sur le tapis la faible croissance du secteur des services, ainsi que ses conditions d’accès aux professions réglementées. Un secteur  des services qui représente pourtant les deux tiers de l’économie de l’Union européenne et 90% des emplois créés selon Bruxelles. Pour y remédier, la Commission a présenté en début de semaine, des mesures destinées à « donner un nouvel élan au secteur des services au profit des consommateurs, des demandeurs d'emploi et des entreprises dans toute l’Europe ». Un potentiel du marché unique à exploiter pour le président de la Commission. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK