Bruno Le Maire, nouveau ministre de l'agriculture

26.06.2009 à 10:00:00 |

Michel Mercier, Luc Chatel… Les augures en sont pour leurs frais. Cesera donc Bruno Le Maire, devenu mardi 23 juin 2009 ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche.

 

Ce jeune homme de quarante ans était déjà dans le gouvernement Fillon depuis décembre 2008, en poste au secrétariat d’Etat chargé des Affaires européennes. Sa nomination, à l’époque, devait plus à sa germanophilie qu’à son appartenance politique. S’il est député UMP de l’Eure, il est aussi un soutien inconditionnel de Dominique de Villepin, l’ennemi intime du président. Notre nouveau ministre est également, en quelque sorte, un ministre d’ouverture… Il doit à l’ancien Premier ministre de Jacques Chirac sa carrière politique, puisqu’il était son directeur de cabinet aux Affaires étrangères, puis à Matignon.
A l’Agriculture, Bruno Le Maire est un bleu. Rien, dans son parcours, ne le raccroche au monde agricole ou vétérinaire. C’est d’abord un littéraire, passé par l’Ecole normale avant de suivre le classique cursus du haut fonctionnaire : Sciences-Po, puis l’Ena.

Prix du lait, PAC, réforme du ministère : des dossiers chauds à traiter

La période de transition sera inexistante. Des dossiers difficiles l’attendent : prix du lait, PAC, réforme du ministère, etc. « Il n’y aura pas de temps mort et pas d’état de grâce », a prévenu le patron de la FNSEA, Jean-Michel Lemétayer, et les inspecteurs vétérinaires qui manifestent mardi 30 juin 2009 attendent beaucoup de lui. Sur les territoires vierges, le premier qui plante son drapeau a de bonnes chances de s’installer, au moins d’étendre son influence. A l’ouvrage, les vétérinaires !

N Fontenelle

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1366

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK