Brexit : les instances britanniques au côté des vétérinaires européens

Karin de Lange | 22.05.2017 à 13:38:06 |
Brexit
© Nikola93 - iStock

La BVA et le RCVS s’engagent à défendre les intérêts des confrères européens exerçant Outre-Manche de l’effet « dévastateur » attendu suite à la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.

Les possibles conséquences du Brexit pour la profession Outre-Manche ont été présentées au congrès de la British Small Animal Veterinary Association (BSAVA), qui s’est déroulé du 6 au 9 avril à Birmingham, lors d’une session tenue en duo par Chris Tuffnel, président du Royal College of Veterinary Surgeons (RCVS) et Gudrun Ravetz, présidente de la British Veterinary Association (BVA), pour qui « il est important que nous parlions d’une voix – nous sommes une petite profession mais avec un impact énorme ». « Les vétérinaires de l’UE sont essentiels pour la main d’œuvre vétérinaire au Royaume-Uni », a t-elle rappelé. En effet, près de la moitié ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Karin de Lange
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK