Bovilis® BTV8 revient sur le marché des vaccins monovalents contre le sérotype 8

04.03.2011 à 06:00:00 |
©

Intervet revient sur le marché devenu libre de la vaccination contre la fièvre catarrhale ovine (FCO) en proposant, non plus à l’Etat pour les campagnes obligatoires, mais aux vétérinaires, son vaccin monovalent contre le sérotype 8 : Bovilis® BTV8.

Il s’agit du troisième vaccin monovalent contre ce sérotype à bénéficier d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) centralisée, dite « circonstances exceptionnelles », après BTVPur® AlSap 8 (Merial) en mars 2009 et Zulvac® 8 bovis et ovis (Fort-Dodge, Pfizer) en début d’année 2010. Un quatrième vaccin monovalent Bluevac® 8, CZ) vient aussi d’être approuvé par l’Agence européenne du médicament et attend son autorisation de la Commission européenne.
En outre, depuis le début de l’année, l’offre s’est élargie à un vaccin bivalent contre les sérotypes 1 et 8 (BTVPur® 1-8). Deux autres vaccins ovins bivalents sont également approuvés, mais pas référencés (Zulvac® 1-8 ovis et Primum Bluetongue® S1-8).

Dans ce contexte, Bovilis® BTV8 bénéficie d’une forte notoriété : quarante et un millions de doses ont été vendues sous autorisation temporaire d’utilisation (ATU) jusqu’à la fin de la campagne de vaccination 2008/2009. L’ATU a ensuite été retirée à la suite de l’octroi de l’AMM au vaccin concurrent BTVPur® 8.

Eric Vandaële

1 commentaire
avatar
Anonyme le 21-02-2015 à 02:38:03
Its a real great post. Seen that anyone would wish to visit it retaepedly. After looking at this post I became some very unique information which are usually really worth finding out about convey. That is the post having some crucial information about Driver license and learner's permit. If only that in the future such posting goes on.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK