24/10/2008 | Le Point Vétérinaire.fr

Blue tongue: une nouvelle souche aux Pays-Bas

La situation, à la fin de l’été, semblait pouvoir s’améliorer en France. La vaccination allait devenir obligatoire, les vaccins seraient fournis, les tensions s’apaiseraient. Belle erreur

L’extension du sérotype 1 accentue les difficultés financières des éleveurs qui ne peuvent exporter que des animaux immunisés contre les deux sérotypes depuis une zone qui s’agrandit de plus en plus vite. Les éleveurs laitiers du Sud- Ouest sont confrontés à l’effondrement du prix (passé de plus de 100 à 10 €) des jeunes veaux qu’ils ne peuvent plus expédier vers l’Espagne. Ils ont manifesté dans plusieurs départements et abandonné des veaux sur place : onze aux services vétérinaires du Gers et cinquante-huit au préfet de l’Aveyron. En outre, la confirmation d’un cas dû au sérotype 8 en Andalousie va peut-être encore changer la donne, d’autant que l’Espagne a proposé de placer tout son territoire en zone réglementée 1-8.

Un troisième sérotype ou un variant pourrait tout remettre en cause

Et pour améliorer les relations entre les éleveurs et les vétérinaires, de fausses informations circulent, diffusées par la Fédération nationale des groupements de défense sanitaire (FNGDS). Elles ont conduit le Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL) et la Société nationale des groupements techniques vétérinaires (SNGTV) à publier un communiqué commun . Ils dénoncent la rumeur d’une prochaine délégation de la vaccination aux éleveurs et précisent les grandes lignes de l’organisation de la campagne d’hiver.

Depuis lundi soir, les Pays-Bas ont fermé leurs frontières aux exportations de ruminants. En cause, la découverte d’animaux qui présentent des signes cliniques de fièvre catarrhale dans trois exploitations d’une même région qui ont procédé à la vaccination au printemps, et l’identification d’un cas lors de contrôles effectués avant l’exportation. Tous sont liés à un sérotype différent du 8, qui circule depuis 2006 et qui n’est pas le sérotype 1. Les premières analyses montrent qu’il pourrait s’agir d’un variant du BTV 8. Des recherches sont en cours au laboratoire de référence de l’Institute of Animal Health .

S.Padiolleau

Extrait de La Semaine Vétérinaire 1332

Voir la carte de progression des foyers en France

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité