Bisphénol A, substance extrêmement préoccupante

Stéphanie Padiolleau | 16.06.2017 à 15:55:23 |
Les canettes, première source d’exposition des adultes au bisphénol A
© spawns - iStock

L’agence européenne des produits chimiques classe le bisphénol A en substance extrêmement préoccupante, après une requête de l’Anses.

Reconnu comme toxique pour la reproduction (fertilité) chez l’homme en 2016 par la commission européenne, le bisphénol A vient d’être classé parmi les substances extrêmement préoccupante (substance of very high concern, SVHC) par l’agence européenne des produits chimiques (ECHA) dans le cadre du règlement européen REACh (registration, evaluation, autorisation and restriction of chemicals). Ce règlement, entré en vigueur en 2007, s’applique à tous les composés chimiques. Il a été instauré pour protéger la santé humaine et impose aux entreprises d’identifier et gérer les risques imputables aux substances fabriquées ou utilisées. Les substances classées SVHC sont susceptibles d’avoir des effets graves ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Stéphanie Padiolleau
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK