Bayer invente le collier qui protège 8 mois contre les puces et les tiques

08.02.2012 à 06:00:00 |
©

Seresto® protège les chiens et les chats contre les puces (7 à 8 mois) et les tiques (8 mois).

Voilà des années, voire 2 ou 3 décennies, que les vétérinaires, enseignants ou praticiens, critiquent l’efficacité des colliers antipuces… Des colliers considérés comme « bas de gamme », d’ailleurs guère plus vendus qu’en animaleries ou en grandes surfaces, souvent sous des marques “distributeurs” ou de “petfooders”, parfois en pharmacie. Plus personne n’osait défendre avec conviction les 3 mois d’efficacité contre les puces de ces vieux colliers au dimpylate, en voie de suppression…
En 2012, Bayer remet en cause ce paradigme en commercialisant une nouvelle génération de colliers, Seresto®, à la fois antipuces et antitiques avec l’association de l’imidaclopride et de la fluméthrine, pour les chiens comme pour les chats.

Un collier qui fonctionne comme un spot-on

Paradoxalement, la nouveauté de Seresto®, c’est justement le collier… Car jusqu’à présent, ils étaient conçus comme des réservoirs d’insecticides volatils (comme le dichlorvos), d’où leur odeur “chimique” désagréable, ou de poudres comme le propoxur qui, peu à peu, “poudrait” le pelage de l’animal à partir du cou. Avec Seresto®, la matrice en PVC est différente. Les principes actifs liposolubles y sont comme dissous et forment à sa surface une sorte de microcouche huileuse. À l’instar de l’application d’un spot-on, cette solution huileuse diffuse dans le film lipidique du
pelage et dans les glandes sébacées. C’est un peu comme si de petites quantités de spot-on étaient appliquées en permanence sur la peau de l’animal. Cette diffusion dans le film lipidique cutané conduit à observer des concentrations en principes actifs assez homogènes dans le pelage. Les 2 principes actifs “Bayer” ne sont pas nouveaux. Il s’agit de l’imidaclopride (insecticide des spot-on Advantage®, Advantix®, Advancate®, etc.) et de la fluméthrine (surtout connue pour son activité contre les tiques à travers le pour-on Bayticol® chez les bovins ou le précédent collier Kiltix®).
Les durées de rémanence sont, selon le résumé des caractéristiques du produit (RCP), de 7 à 8 mois contre les puces adultes (8 à 10 semaines pour l’activité larvicide dans l’environnement) et de 8 mois contre les tiques (avec en outre un effet répulsif avec la fluméthrine).

La gamme comprend 3 colliers de 2 tailles différentes présentés en boîte unitaire. De petite taille (38 cm), le collier destiné aux chats (âgés de plus de 10 semaines) ou celui pour les petits chiens de moins de 8 kg (et de plus de 7 semaines) sont identiques en tous points, y compris le prix : moins de 15 € HT en prix d’achat centrale. Pour les chiens de plus de 8 kg et pour un coût un peu plus élevé (moins de 19 € HT), un grand collier de 70 cm peut être coupé et adapté à la taille du chien.

Eric Vandaële

Pour en savoir plus, lire La Semaine Vétérinaire n°1481, page 22

2 commentaires
avatar
Johnd902 le 24-12-2014 à 12:16:49
La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
avatar
Johng892 le 24-12-2014 à 12:16:59
La réaction a été supprimée car elle ne respecte pas la charte du site.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK