Atrophie progressive de la rétine

15.08.2011 à 06:00:00 |
©

Antagene commercialise le test APR-rdAc de dépistage de l’atrophie progressive de la rétine chez différentes races de chat*.

L’atrophie progressive de la rétine est une maladie génétique autosomique récessive qui provoque une dégénérescence progressive des bâtonnets et des cônes. Elle apparaît entre un an et demi et deux ans. Dans un premier temps, la cécité est nocturne, puis diurne, jusqu’à devenir complète à l’âge adulte, généralement entre 3 et 5 ans. La fréquence des chats porteurs de cette mutation en France est de l’ordre de 30 % chez l’abyssin (30 % d’hétérozygotes et 4 % d’homozygotes mutés) et de 40 % chez le siamois.

Le test génétique APR-rdAc d'Antagene permet de dépister les reproducteurs et les chatons porteurs et d’adapter les croisements afin d’éviter la propagation de l’anomalie génétique au sein de la race. Ce test permet également de confirmer précocement le diagnostic des chats atteints.

Valentine Chamard

*abyssin, somali, siamois, cornish rex, oriental, bengal, balinais, tonkinois, peterbald, singapura, munchkin, ocicat, american wirehair, american curl

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK