Appel à la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale

Marine Neveux | 18.10.2016 à 16:29:34 |
Révolutions animales
© D.R.

Un appel pour la création d'un secrétariat d'État à la condition animale vient d’être lancé avec le soutien de 23 personnalités autour du monde animal.

Le sujet de l’animal revient régulièrement sur le devant de la scène médiatique, en témoigne notamment ce nouvel appel. Une pétition vient d'être lancée en faveur de la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale. Enième manifeste qui surfe sur le sujet sociétal et en vogue de l’animal ? Le sujet est bel et bien devenu un débat sociétal. 

" Pour initier de réelles modifications dans nos rapports avec les animaux, nous demandons la création d’un secrétariat d’Etat à la condition animale conduit par des experts multi disciplinaires et légitimes, spécialistes de la question animale " : expliquent les auteurs de l'appel. Ce dernier est signé par Françoise Armangaud (philosophe), Eric Baratay (professeur d'Histoire contemporaine), Denis-Richard Blackbourn ( docteur en Ethnozoologie), Gilles Bœuf (professeur à l'Université Pierre et Marie Curie, Conseiller scientifique auprès du président du Muséum national d'Histoire naturelle), Georges Chapouthier (directeur de Recherche Emérite au CNRS), Valérie Chansigaud (historienne des sciences et de l'environnement), Yves Christen (éthologue, docteur en science), Philippe Cury (directeur de Rechercher à L'Institut de Recherche pour le Développement), Boris Cyrulnik (neurologue, psychiatre et éthologue), Fabienne Delfour (éthologue, spécialiste des cétacés), Vinciane Despret (éthologue et philosophe), Ludovic Dickel (professeur des Universités en Biologie des comportements), Elisabeth de Fontenay (Philosophe), Muriel Falaise (Maître de conférences en droit privé), Pierre Jouventin (éthologue), Christelle Jozet-Alvez (maître de conférences en biologie du comportement), Emmanuelle Grundman (biologiste, journaliste et spécialiste des grands singes), Thomas Lepeltier (Historien et philosophe des sciences), Karine Lou Matignon (auteure, journaliste), Baptise Morizot (Maître de conférences en philosophie), Eric Navet (éthnologue), Jean Marc Neumann (juriste et enseignant en droit de l'animal), Matthieu Ricard (Biologiste, Moine Bouddhiste)

Et de conclure que " prendre en compte les intérêts des animaux, avec qui nous partageons ce monde, est devenu une question sociétale, politique et démocratique et ne peut que favoriser la construction d’une société plus humaine dans l’intérêt des hommes, des animaux, de la Planète ". Associée à cette annonce médiatique, en témoigne la reprise sur le site du Monde.fr, la parution le 19 octobre du livre Révolutions animales (Les Liens qui libèrent) regroupant Jane Goodall, Matthieu Ricard, Frans de Waal, etc. sous la direction de Karine Lou Matignon.

Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK