Antibiotiques critiques : leur consommation en chute libre!

Michaella Igoho Moradel | 11.10.2017 à 12:42:36 |
Hospitalisation
© alexsokolov - iStock

En médecine vétérinaire, la consommation d’antibiotiques a dégringolé de 37% en 5ans.

La consommation d’antibiotiques en médecine vétérinaire, a dégringolé de 37% en 5ans, dépassant ainsi largement les objectifs de réduction de 25% fixés par le plan Ecoantibio 1. Le recours aux antibiotiques critiques a lui aussi reculé, toutes espèces confondues, par rapport à 2013. Par rapport à 2013, l’exposition aux céphalosporines de 3ème et 4ème générations a baissé de 81,3% en 2016. L’exposition aux fluoroquinolones a quant à elle diminué de 74,9 % a été observée en 2016 par rapport à 2013.

« Ces bons résultats témoignent d’un engagement efficace de l’ensemble des parties prenantes dans la lutte contre l’antibiorésistance. Sur les 5 dernières années, des changements importants dans l’utilisation des antibiotiques sont observés, avec notamment une diminution de l’utilisation des antibiotiques par voie orale et une utilisation restreinte des antibiotiques d’importance critique en médecine humaine. » souligne l’Anses-ANMV dans son dernier rapport annuel sur le suivi des ventes d’antibiotiques pour 2016.

Plus d’informations dans le prochain numéro de La Semaine Vétérinaire (n°1735)

 

Michaella Igoho Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK