Alfort n’ira pas à Metz !

03.03.2009 à 10:00:00 |

« »

En répondant ainsi, par écrit (JO Sénat du 26/2/2009), à une question de Jean-Louis Masson, sénateur de la Moselle, le secrétaire d’Etat chargé de l’aménagement du territoire met définitivement fin aux rumeurs qui circulaient depuis des mois sur le possible transfert de l’ENVA sur les 385 ha de la base aérienne 128 de Metz-Frescaty. Les élus lorrains affirmaient même que le projet était soutenu par l’Elysée dans le cadre des restructurations militaires qui devraient faire perdre plusieurs milliers d’emplois à la région messine. Le plan de rénovation d’Alfort bénéficie d’une enveloppe ministérielle d’un peu plus de cinq millions d’euros.

N Fontenelle

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...