31 départements reconnus officiellement indemnes de brucellose ovine et caprine

12/12/2014 | Le Point Vétérinaire.fr

© Havang(nl)/Wikimedia Commons

Sur le territoire métropolitain, seules les Pyrénées-Atlantiques ne figurent pas sur la liste des départements reconnus officiellement indemnes de brucellose à Brucella melitensis.

Une décision de la Commission européenne, publiée dans le journal officiel du 11 décembre, reconnait le statut indemne de 31 nouveaux départements, qui s'ajoutent aux 64 déjà "officiellement indemnes" de brucellose ovine et caprine. De nouvelles mesures techniques et administratives sont en vigueur pour cette maladie depuis octobre 2013. Une surveillance programmée est effectuée par dépistage sérologique, dont le rythme varie selon le statut du département et la proportion de cheptels qualifiés officiellement indemnes. Il est quinquennal dans les départements officiellement indemnes, et annuel à triennal pour les autres. Cette surveillance est complétée par un suivi des avortements, qui sont notés par les éleveurs dans le registre d'élevage, et notifiés lorsqu'il y en a au moins trois durant une période de sept jours, ou lorsque le vétérinaire suspecte une brucellose, même sur un cas isolé. 

Stéphanie Padiolleau

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Cet ouvrage vous apporte les clés pour devenir acteur de votre image, faites-vous connaître sur la toile, rendez-vous visible et disponible pour vos clients actuels et futurs tout en soignant votre e-réputation. Que vous soyez débutant ou expert en informatique.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...