275 € d’amende pour avoir tué un chat

29.07.2010 à 06:00:00 |

Le Tribunal correctionnel de Charleroi a condamné un vétérinaire à une amende de 275 € pour une euthanasie non justifiée.

Le praticien était poursuivi pour avoir euthanasié une chatte alors que son état de santé ne le nécessitait pas. Il aurait agi sur un coup de colère devant les impayés de la propriétaire qui s’élevaient à 722 €.
L’avocat de l’accusé invoquait « l’état de nécessité » : « une décision économique confortée par le fait que la propriétaire n’avait jamais honoré la facture ». Il demandait l’acquittement de son client.
Le parquet, lui, avait requis une condamnation malgré l’absence de constitution de partie civile. Car le praticien avait, en outre, eu l’idée malheureuse de déposer le cadavre du chat devant la porte de la propriétaire.

Le juge Hanquinet a rejeté l’état de nécessité, mais retenu la colère et l’enjeu financier qui ont eu raison de « l’éthique et du respect des lois » de la part du praticien.

Maylis Roizard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...