2013, l’année du renouveau pour les Alforiens ?

01.02.2013 à 06:00:00 |
©

L’ENV d’Alfort traverse une période difficile. Dans un contexte de déficit budgétaire (récurrent depuis plusieurs années) aggravé, la direction de l’école décline sa feuille de route. Après avoir mis à plat sa nouvelle maquette budgétaire au début de l’année, elle proposera un plan d’actions au conseil d’administration en mars et un projet d’établissement avant la fin du mois d’août.

Son objectif ? S’adapter en cette période de crise, faire évoluer ses pratiques, repenser son modèle, dans une volonté de dialogue ouvert à tous. Saura-t-elle convaincre ceux qui, nombreux aujourd’hui, expriment leurs vives inquiétudes sur la situation financière de l’école, ses missions d’enseignement, sa gestion de l’emploi et des relations humaines ? Sa volonté de concertation, au regard des sévères critiques qui lui sont portées, sera-t-elle ressentie comme telle ? Le chemin est parfois aussi important que le but…

Après une évocation de la situation actuelle de l’école, son directeur Marc Gogny, ainsi que les responsables syndicaux Bruno Polack, Thomas Lilin et Étienne Fillol, nous livrent leur analyse dans trois interviews du n° 1525 de La Semaine Vétérinaire du 1er février, en pages 12 à 14.

Serge Trouillet

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK