12/07/2011 | Le Point Vétérinaire.fr

©

Parasitologie

2011, année des strongyloses

En raison d’un printemps très doux, les strongles respiratoires et digestifs ont cette année un mois d’avance dans leur cycle de développement.

Le pic de contamination des bovins sera donc lui aussi précoce cette année. En absence de traitement raisonné adapté, retards de croissance et cas cliniques seront observés dès la fin juillet.

Le printemps s’est révélé exceptionnellement précoce et doux cette année. Agréable pour nous, certes, mais aussi pour les strongles digestifs et respiratoires. Une alerte est donc lancée par notre confrère Philippe Camuset, de la commission parasitologie de la SNGTV. Habituellement, la première génération de larves est libérée fin juin, début juillet. Le pic de contamination des ruminants est alors observé en août. Cette année, la deuxième génération est déjà sortie, ce qui avance ce pic d’un mois. Et ce n’est pas fini ! Philippe Camuset s’attend à l’apparition d’une troisième génération de larves début août, voire d’une quatrième début septembre (contrairement aux trois habituelles). « En l’absence de traitement préventif correctement réfléchi et administré, on peut s’attendre à des retards de croissance dès le mois de juillet et à des cas cliniques dès le mois d’août, voire de la mortalité », insiste-t-il. Outre le traitement curatif des animaux déjà infestés, une prévention devra être prévue jusqu’à l’automne.

Stéphanie Padiolleau

Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1458 du 8 juillet 2011 en page 12

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

L'infographie du mois

Boutique

Parce que l’échographie se démocratise et n’est plus réservée qu’au seul vétérinaire spécialiste, Hélène Kolb, Isabelle Testault, avec la collaboration de Delphine Rault et de Laure Gatel pour les chapitres ayant trait à l’appareil reproducteur, nous font partager dans cet ouvrage toute leur expertise en échographie abdominale du chien et du chat. L’aspect échographique normal et pathologique de chaque organe est décrit dans cet atlas de référence comprenant plus de 600 images.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

En savoir plus

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...