Une communication adaptée : le nouveau graal de la relation client ?

Michaella Igoho-Moradel | 27.04.2017 à 15:17:18 |
Une vétérinaire qui parle avec une propriétaire
© Dolgachov – iStock

Une étude récente de l’École des sciences vétérinaires de l’université de Bristol (Grande-Bretagne) démontre que la communication des praticiens a un fort impact sur la mise en œuvre de leurs recommandations par leurs clients.

Des chercheurs de l’École des sciences vétérinaires de l’université de Bristol (Grande-Bretagne) ont mené une étude auprès de vétérinaires britanniques dont la moyenne d’âge est de 37 ans (de 24 à 54 ans) et qui exercent depuis 15 ans en moyenne (de 3 à 29 ans), pour la plupart en pratique canine et mixte.L’étude démontre que lorsque les vétérinaires donnent des conseils à leurs clients dans l’objectif de modifier leurs comportements, en les encourageant à nourrir leur animal de compagnie différemment, par exemple, ils empruntent souvent un style directif. L’étude va jusqu’à souligner l’existence d’une relation de type paternaliste entre le vétérinaire et son client, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK