Le concept Véto Access, premier bilan

Serge Trouillet | 20.04.2017 à 10:39:54 |
Le concept Véto Access, premier bilan
© Emmanuel Thébaud

Un peu plus d’un an après la création d’un premier cabinet Véto Access, le concept low cost se développe peu à peu dans la France entière. Point sur son développement, son évolution et ses perspectives.

Les premiers cabinets Véto Access sont apparus en février 2016. Aujourd’hui, on en compte une dizaine. Après la Bourgogne, où il a émergé, le concept essaime dorénavant dans toute la France. « Nous ne sommes pas pressés. Nous sommes d’abord attentifs au bon lancement de chaque cabinet, qu’il s’intègre bien dans son environnement vétérinaire local, et que la communication soit la plus claire possible auprès des clients. Car qui sommes-nous ? Des spécialistes en consultation de base, à moindre coût puisque les prestations sont limitées. Nous proposons une démarche de médecine générale préventive, avec parfois une première action thérapeutique symptomatique », explique Jean-François Stein, créateur de Véto Access.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 58-59 de La Semaine Vétérinaire n° 1716.

Serge Trouillet
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK