RSI : la proie des candidats à la présidentielle

Clarisse Burger | 02.03.2017 à 13:34:21 |
Gérard Quevillon, président national du RSI (au micro)
© Clarisse Burger

Le Régime social des indépendants (RSI) fait pâle figure. Les politiques l’étripent, les affiliés sont aujourd’hui à moitié satisfaits. Quant à ses comptes, ils pourraient être plus clairs.

Les candidats à la présidentielle ont créé l’ire des administrateurs du Régime social des indépendants (RSI), opposés à sa suppression. Les uns, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, veulent soit le supprimer et/ou l’adosser au régime général de la Sécurité sociale, ou bien permettre d’en sortir. D’autres, tels François Fillon, aspirent à le réformer. « Je suis très en colère, j’en ai assez d’entendre n’importe quoi sur le RSI ; c’est inadmissible de proposer de supprimer le régime de près de 7 millions de bénéficiaires ou de vouloir le réformer radicalement. Ce n’est pas un programme de campagne ! », a expliqué, lundi dernier, Gérard Quevillon, président national du RSI, devant la presse, fustigeant les candidats à la présidence de la République.

Les cinq propositions du RSI

Gérard Quevillon a présenté, à cette occasion, cinq propositions à mettre en œuvre par le successeur de François Hollande, « afin d’assurer la sécurité et la pérennité de leur protection sociale ». Il souhaite préserver une gestion individualisée et souple de la sécurité sociale des indépendants. Contrairement aux règles de traitement du régime général, le RSI revendique des services ciblés tels de l’accompagnement pour les risques des professions affiliées, avec des fonds d’action sociale. Il entend soutenir les assurés les moins bien lotis pour l’obtention des droits à la retraite, en leur accordant un 4trimestre.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 10-11 de La Semaine Vétérinaire n° 1709.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...