Comment financer son projet innovant

Françoise Sigot | 02.02.2017 à 10:28:39 |
Dessin Emmanuel Thébaud
© Emmanuel Thébaud

Une myriade de financements sont aujourd’hui accessibles aux structures vétérinaires détenant des projets innovants. Encore faut-il savoir les décrypter ? Le point.

Vétérinaire associé dans un cabinet adhérent au Groupe Cristal, Charles Facon mise sur l’innovation. « Cela fait partie de l’essence même de notre réseau. L’innovation est un facteur différenciant et un moyen de conserver notre leadership sur certains marchés », résume-t-il. Sans compter l’émulation au sein des équipes et la fierté de faire avancer la technique. C’est pourquoi, au fil du temps, le réseau Cristal s’est organisé pour innover. « La base de l’innovation réside dans une bonne structuration du groupe qui nous permet d’aller chercher des financements, car cela représente beaucoup de travail administratif », explique Charles Facon. Pour prendre en charge ce volet administratif, son réseau peut compter sur une personne à temps plein capable de décrypter la myriade de financements liés à l’innovation et les conditions d’éligibilité des projets à ces aides. Pour optimiser ses chances de réussite, il fait aussi appel à un conseil externe. « Je ne vois pas comment on peut bien mener un dossier sans un conseil », lâche l’associé.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 48-49 de La Semaine Vétérinaire n° 1705.



Françoise Sigot
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK