La difficile rentabilité des nouveaux services

Frédéric Thual | 05.01.2017 à 09:39:42 |
La difficile rentabilité des nouveaux services
© Emmanuel Thebaud

Consultation pour la douleur, séances de physiothérapie, création d’une banque de transfusion sanguine. Les structures vétérinaires cherchent à se différencier. Entre bonne idée et tiroir-caisse, l’adéquation est complexe.

Est-il nécessaire d’investir dans de nouveaux services ? S’ils sont plus ou moins rentables, leur mise en œuvre contribue à la valorisation de l’image de la clinique, à l’amélioration de la relation client, voire de la gestion des équipes. À Nantes (Loire-Atlantique), le centre hospitalier vétérinaire Atlantia (CHVA) a fait le choix, en 2013, d’implanter sur son site un espace dédié à la physiothérapie. « Parce que l’activité générée par les trois vétérinaires spécialisés en orthopédie et les cas de neurologie le justifiaient, explique Didier Schmidt-Morand, vétérinaire ophtalmologue au CHVA. Nous avons choisi d’investir lourdement. Avec une surface dédiée, du matériel spécifique, comme un tapis, un aquarium, un laser, de l’électrostimulation, etc., un partenariat avec le fournisseur Mikan et le recours à une collaboratrice libérale, spécialisée en physiothérapie. Nous avons voulu un outil à la hauteur du plateau technique déployé au CHVA. »

Frédéric Thual
2 commentaires
avatar
Jean Claude Dupas, Vétérinaire le 05-01-2017 à 23:45:26
Un poil succinct cet article. Il ne démontre rien du tout ???
avatar
Laredaction le 06-01-2017 à 09:42:30
L'article dans son intégralité, est publié dans les colonnes de La Semaine vétérinaire, en rubrique Eco-Gestion. Il apporte entre autres des témoignages et réflexions de praticiens concernant la mise en place de services au sein de leur structure et le retour sur investissement possible.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK