L’ENVA renforce son ancrage en Normandie

Chantal Béraud | 06.10.2016 à 14:52:33 |
cheval, clinique
© Cirale

Les activités de santé équine de l’École nationale vétérinaire d’Alfort vont être transférées à Goustranville, dans le Calvados. L’ouverture de la nouvelle clinique y est prévue pour septembre 2019.

Cette année, le cheval fête ses 250 ans d’histoire à l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA). Conséquemment, y annoncer la fermeture de sa clinique équine « n’est pas une décision facile à prendre », reconnaît avec franchise son directeur, Marc Gogny. Mais d’ajouter aussitôt : « Cette décision correspond cependant à la plus raisonnable et la plus sage des solutions. Nous avons en effet bien étudié s’il était possible de fonctionner à l’avenir sur deux sites ou s’il valait mieux transférer l’ensemble des activités de santé équine à Goustranville, dans le Calvados (à 15 km de Caen). C’est cette deuxième option qui a été votée à l’unanimité par le conseil d’administration de l’école, dont la composition comprend des représentants élus du personnel et des étudiants. »

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 39 et 40 de La Semaine Vétérinaire n°1690 du 7 octobre 2016.

Chantal Béraud
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK