L’Unapl réservée sur le bilan d’Emmanuel Macron

08/09/2016 | Le Point Vétérinaire.fr
Emmanuel Macron
© D. R.

L’Union nationale des professions libérales émet des réserves sur les nouveaux objectifs d’Emmanuel Macron. Selon elle, l’ex-ministre serait passé à côté des atouts économiques des petites entreprises libérales.

Emmanuel Macron, qui vient de quitter ses fonctions à la tête du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, aurait-il oublié les très petites, petites et moyennes entreprises (TPE, PME) libérales ? Selon l’Union nationale des professions libérales (Unapl), qui a pris acte de la démission du ministre le 30 août, certaines de ses actions et de ses mesures étaient bien plus adaptées aux grandes entreprises et à l’industrie. « Les actions qu’il a menées, qu’il s’agisse du Cice ou de mesures fiscales telles que le suramortissement de l’investissement, ont essentiellement été tournées vers les grandes entreprises et l’industrie au détriment des TPE et des entreprises libérales. Il était pourtant le ministre de tutelle de ces dernières », peut-on lire sur le site de l’Unapl.
Pour l’organisation patronale, les réformes relatives aux professions réglementées, « qu’il a imposées et qui ont eu pour effet de déréglementer certaines professions libérales, n’ont pas eu les effets positifs annoncés ».

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 13 de La Semaine Vétérinaire n° 1686.

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...