Les maladies héréditaires sont répandues chez le chien

05/09/2016 | Le Point Vétérinaire.fr

© Inimma-IS – iStock
Près de 18% des chiens sont porteurs d’un variant génétique prédisposant à au moins une des maladies testées par une équipe de chercheurs finlandais.

Des chercheurs de l’université d’Helsinki (Finlande) se sont intéressés aux applications des tests génétiques en pratique vétérinaire. Au cours de leurs recherches, ils ont mis en évidence que des allèles mutés impliqués dans certaines maladies sont plus répandus que ce qui était jusqu’alors connu. Les scientifiques ont testé près de 7000 chiens d’environ 230 races pour 93 maladies génétiques. Ils ont observé que près de 18% des chiens sont porteurs d’un variant génétique prédisposant à  au moins une des maladies testées.  De plus, un sixième des maladies testées ont été découvertes chez des races dans lesquelles elles n’étaient pas encore décrites. Ainsi, ils ont recensé de nouvelles races porteuses de variants génétiques impliqués dans la maladie de von Willebrand, de la luxation héréditaire du cristallin, de la déficience en facteur VII, de l’hyperuricosurie, de la sensibilité médicamenteuse, par exemple. Fort de ces résultats, les chercheurs mettent en avant l’intérêt des outils de diagnostic génétique en médecine canine.

Valentine Chamard

Les dernières réactions

  • 06/09/2016 à 16:30
    puisatier
    alerter
    Bon, ben l ' Homme est donc la seule espèce qui n' a pas de races
    puisqu' évidement on a tous les mêmes gènes.
    Ne rien voir, ne rien dire, ne rien entendre
    On n' est pas près de progresser...puisqu' on n' a rien a étudier chez l' Homme
    Et si on parlait d' euthanasie pour les causes perdues " le pauvre animal souffre", l' Homme n' a même pas de morphine ( trop d' emmerdes...) tout juste un peu d' hypnovel pour qu'il se taise en attendant la défaillance respiratoire.
    Nous les vétos , on est en avance parcequ' on a des yeux pour voir , d' ailleurs on a un vaccin /sida du chat .

  • 07/09/2016 à 07:20
    Lou
    alerter
    Vous avez tellement raison, sùr beaucoup de points les vétérinaires sont en avance par rapport à la médecine humaine du point de vu de l'euthanasie par exemple... Je vois rejoints sur toute la ligne.

Réagir à l'actualité

Pseudo :

 
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Identifiez-vous pour réagir Vous n'avez pas de compte ?
Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité