Petite mise en bouche des scandales alimentaires en Chine en 2015 ...

05/08/2016 | Le Point Vétérinaire.fr
Plat chinois
© Olha_Afanasieva-iStock
Qu’ils soient ‘classiques’ ou ‘nouveaux’, les scandales alimentaires en Chine continuent, et ce depuis plusieurs années, d’alimenter les médias ...

Selon l’hebdomadaire Epoch Times, spécialisé notamment pour sa couverture de l’actualité chinoise, les scandales alimentaires en Chine se sont multipliés en 2015. Heureusement pour les consommateurs hors de Chine, la plupart des aliments problématiques semblent avoir été vendus seulement sur le marché chinois ! Quelques exemples de trafics et de fraudes en tous genres de l’année dernière.

Des denrées à base de viande de porcs malades : en janvier 2015, la  police chinoise a annoncé avoir saisi plus de mille tonnes de viande de porc contaminée (transformée en jambon, bacon, etc) et 48 tonnes d’huile de cuisson fabriquée à partir de cette viande.

Viande « hibernatus » : en juin 2015, un trafic de viande de porc, de bœuf et de poulet congelée depuis les années 1970 a été démantelée par les autorités sanitaires de la province du Hunan.

Crevettes gonflées au gel : en octobre 2015, dans la ville portuaire de Guangzhou, certaines grandes crevettes sont devenues un peu trop … douces et moelleuses. Pour cause, des vendeurs sans scrupule injectaient du gel cosmétique dans des crevettes pour qu’elles pèsent plus et paraissent plus grandes.

Bon appétit ...

Nathalie Devos

 

Publicité

L'infographie du mois

Boutique

Aussi bien destiné au vétérinaire, qu’à l’étudiant ou au personnel soignant, cet ouvrage vous apportera toutes les bases nécessaires à la consultation des NAC. Richement illustré de plus de 350 photos, doté de compléments internet vous permettant de télécharger des fiches d’examen et des fiches synthétiques par espèces, ce livre est indispensable pour débuter et progresser en médecine et chirurgie des NAC.
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Newsletters


Ne manquez rien de l'actualité et de la formation vétérinaires.

S’inscrire aux Lettres vétérinaires
S’inscrire à La Lettre de l'ASV

Publicité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...