Les espèces rares de reptiles menacées par le commerce

01.08.2016 à 10:45:35 |
Tête d’une tortue de Madagascar
© Mangel  - iStock

L’engouement pour certaines espèces rares menace leur survie.

Certaines espèces de reptiles sont protégées par la convention sur le commerce international d’espèces menacées de la faune et de la fore sauvage (CITES) mais pas toutes. Le trafic d’animaux sauvages concernerait, toutes espèces confondues, plus de 600 000 millions d’individus, dont environ 2 millions de reptiles.

Entre 2004 et 2014, environ 21 millions de reptiles ont été importés dans l’Union européenne, dont plus de 6 millions à destination de l’Allemagne. Des chercheurs ont étudié l’impact du commerce européen des reptiles sur les espèces menacées : leur constat est alarmant. Outre le braconnage sur les populations à faible effectif ou à distribution géographique réduite, le prélèvement dans la nature de grandes quantités d’individus finit par diminuer la capacité des populations à se régénérer, d’autant plus s’il s’agit d’espèce dont la vie est longue ou le taux de reproduction faible, comme certaines espèces de tortues.

Stéphanie Padiolleau

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...