Les carnivores sauvages, des alliés pour réduire le nombre d’accidents de la route

27.07.2016 à 12:08:29 |
Un puma sur un arbre mort
© Dennis Donohue –iStock

Une analyse menée dans l’est des Etats-Unis quantifie l’intérêt économique et social des populations de grands carnivores sauvages.

Qu’est-ce qui diminue le nombre d’accidents de la route par collisions de 22 % et en diminue le cout de 50 millions de dollars par an ? Les couguars ! Du moins dans l’est des Etats-Unis.
Les données d’accidents de la route ont été analysées sur une période de 30 ans par l’Université de Washington. Les cerfs sont responsables d’environ 1,2 millions d’accidents de la route dans l’ensemble des Etats-Unis d’Amérique chaque année, occasionnant en moyenne 200 morts et 29000 blessés et un coût de 1,66 milliards de dollars (dégâts sur les véhicules et les routes, factures médicales, etc).

Les politiques de protection du bétail et des installations humaines au cours du XXe siècle ont vu décroitre les populations de grands félins sauvages et augmenter celles des ruminants, et parallèlement le nombre de collisions sur la route. Certains territoires du Dakota et du Nebraska ont été recolonisés par ces prédateurs à partir des années 90, et plus récemment le Connecticut et le Tennessee. Dans ces zones, l’analyse de l’évolution des populations de ruminants et de grands félins sauvages, avec celles des accidents de la route liés à la faune sauvage montre une diminution nette de ces derniers grâce à l’impact des félins sur les populations de cerfs. Grâce à leur chasse des cerfs adultes, les grands chats sauvages diminuent de 22% le nombre d’accidents, et sauvent environ 5 vies humaines par an. Reste à voir si ces bénéfices seront suffisants pour diminuer les réticences des populations humaines qui craignent des attaques sur le bétail, les animaux de compagnie voire même, les hommes.

Stéphanie Padiolleau

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK